Les marchés chinois en surchauffe

Related Content Related Video White Papers Related Articles

Turgot Asset Management analyse la valorisation des actions chinoises cotées à Hong Kong. Celles-ci ont décollé de plus de 20% en un mois, dans un contexte économique pourtant dégradé. 

Les marchés boursiers dynamiques ne sont pas limités à l’Europe en ce mois d’avril.

Le Nikkei 225 au Japon a atteint 20.000 points en séance la semaine dernière, pour la première fois en quinze ans.

Le Kospi coréen se dirige discrètement vers ses plus hauts historiques dans de gros volumes.

Mais c’est surtout la Chine, qui fait parler d’elle cette semaine avec l’amorce violente d’un rattrapage des actions chinoises cotées à Hong Kong (actions H) par rapport aux actions des mêmes entreprises cotées en Chine continentale (actions A et B cotées à Shanghai et Shenzhen).

Certaines sources donnaient au 1er avril une décote de 35% dans la valorisation des H par rapport aux A et B.

A la faveur du Hong Kong/Shanghai Connect et de la déréglementation des investissements boursiers, la folie qui s’est emparée des A et des B depuis le début de l’année, s’est propagée aux H.

Leur indice, le Hang Seng China Entreprise progresse de 21% sur le mois écoulé.

La spéculation est alimentée en outre par les anticipations croissantes de mesures accommodantes que pourraient prendre les autorités chinoises face à la décélération continue de leur économie.

Les surcapacités de production pèsent sur les prix à la production (-4,6% en mars sur un an), les prix à la consommation progressent de 1,4% en mars sur un an, les importations affichent en mars leur plus fort recul depuis 2009 à -12,3%.

Et surtout, les exportations (notamment vers les pays développés) s’effondrent de -14,6% (contre une hausse attendue de 8,2%…). Le PIB du premier trimestre est attendu mercredi à +7%. Cela ne devrait pas remettre en cause ce contexte explosif.

preloader
Close Window
View the Magazine





You need to fill all required fields!