La Banque Postale AM affiche des encours en hausse

Les encours sous gestion des filiales du pôle gestion d’actifs de la Banque Postale s’élèvent à 158,7 milliards d’euros au 30 juin 2015, en hausse de 2,3% par rapport à fin juin 2014.

La Banque Postale Asset Management enregistre ainsi 149,3 milliards d’euros d’encours sous gestion à la fin du premier semestre 2015, soit une hausse de 1,4% des encours par rapport à fin juin 2014.

“Un effet marché favorable a permis de compenser au premier semestre 2015 les effets de décollecte concentrés sur les fonds monétaires,” indique le groupe.

Le produit net bancaire de LBPAM progresse d’environ 18% par rapport à  juin 2014 pour atteindre 49,9 millions d’euros.

Quant à La Banque Postale Gestion Privée, la collecte brute, portée par la croissance de l’offre de mandats en assurance-vie, s’élève à 490 millions d’euros.

Une collecte néanmoins inférieure de 20% à celle du premier semestre 2014 qui avait bénéficié d’une dynamique commerciale renforcée par le lancement des offres Cachemire et Satinium.

Les encours sous gestion de La Banque Postale Gestion Privée ont progressé de 25% pour atteindre 3,1 milliards d’euros.

Le produit net bancaire de Tocqueville Finance, autre filiale de gestion d’actifs de La Banque Postale, est en hausse de 5.9% à 9 millions d’euros. “Il bénéficie de la bonne performance des marchés et de la gestion,” explique le groupe.

Le rapprochement de LBPAM et de Fédéris Gestion d’Actifs a été entériné fin juillet.

Cette opération s’est traduite par un apport à LBPAM de 100 % du capital et des droits de vote de Fédéris Gestion d’Actifs ainsi que par une prise de participation par Malakoff Médéric de 5 % du capital de La Banque Postale Asset Management.

Elle permettra à La Banque Postale Asset Management de développer ses activités de gestion d’actifs auprès des mutuelles, tout en élargissant sa gamme de produits, notamment en matière d’ISR, en s’appuyant sur la forte expertise de Fédéris Gestion d’Actifs dans ce domaine.

Ensemble, les deux entités vont gérer plus de 175 milliards d’euros d’actifs sous gestion, faisant d’eux le 5ème acteur de la gestion d’actifs en France.

LBPAM a également acquis 25% du capital d’Aegon.

 

preloader
Close Window
View the Magazine





You need to fill all required fields!